Visas pour la France: 45 % des demandes formulées par des Algériens sont refusées

“45 % des demandes de visas (pour la France, Ndlr) formulées par des Algériens sont refusées”, selon deux députés français.

Selon un rapport présenté, mardi, par les députés Sira Sylla et M’jid El Guerrab, certains pays sont particulièrement “mal traités” en termes de délivrance de visas.

Alors que le taux moyen de refus de visas français au niveau mondial est de 16,3 %, les deux députés, cités par Jeune Afrique, affirment qu’il atteint 45 % pour les demandeurs algériens.

« Il y a eu clairement une volonté de fermer la porte. De plus de 400.000 visas délivrés, nous sommes passés à 200.000 visas…” dénonce M’jid El Guerrab, cité par Le Courrier de l’Atlas.

Vous aimerez aussi: France: Vers une réduction “ciblée” du nombre de visas

Les parlementaires français ont relevé un “réel problème d’équilibrage” dans la gestion du système de délivrance de visa où « le ministère de l’Intérieur a pris trop de poids par rapport aux Affaires étrangères ».

Pour eux, “la politique des visas accorde une place disproportionnée aux risques migratoires au détriment de l’attractivité.”

Pour rappel, les autorités françaises avaient annoncé, en novembre, qu’elles envisagent une réduction “ciblée” du nombre de visas accordés aux responsables des pays qui refuseraient de reprendre leurs ressortissants en situation irrégulière et soupçonnés de radicalisation.

Le ministre français de l’intérieur Gérald Darmanin avait affirmé que “le nombre de visas, tant touristiques que professionnels, sera réduit” si les pays refusent d’accueillir leurs ressortissants en situation irrégulière en France et soupçonnés de radicalisation.

En 2019, la France a délivré 3 534 996 de visas court et long séjour dont 274 421 aux algériens. La chine arrive en tête avec 757.500 visa octroyés, suivie de la Russie et du Maroc avec 346 032.