Espagne: Interdiction des déplacements à Madrid

L’Espagne impose depuis, hier vendredi, une interdiction des déplacements non essentiels à Madrid dans le cadre des mesures de lutte contre la propagation de la pandémie du coronavirus, rapporte l’agence Reuters.

Le gouvernement a invoqué l’état d’urgence pour imposer cette interdiction malgré l’opposition des autorités régionales qui estiment qu’un nouveau confinement strict à Madrid est “illégal, excessif et désastreux pour l’économie.”

Vous aimerez aussi:L’Espagne prolonge la fermeture de ses frontières

Les autorités espagnoles ont prévu 7.000 policiers supplémentaires dans la la région de Madrid afin de faire appliquer ces nouvelles restrictions.

La région de Madrid a enregistré, sur les deux semaines au 8 octobre, 723 cas de coronavirus pour 100.000 habitants, soit le regroupement de cas le plus important d’Europe.

A ce jour, l’Espagne a enregistré officiellement 848.324 cas de contamination dont 32.688 décès.