L’Espagne prolonge la fermeture de ses frontières

L’Espagne a décidé de prolonger la fermeture de ses frontières extérieures jusqu’au 30 septembre, selon le site SchengenVisaInfo.

Cette décision a été prise par le gouvernement espagnol en raison de la situation actuelle relative à la pandémie du Covid19 dans le pays.

Les autorités espagnoles interdisent l’entrée aux voyageurs venant de plusieurs pays tiers non-membres de l’espace Schengen, exceptés quelques-uns.

Vous aimerez aussi: Espagne: Le nombre de touristes a chuté de 98%

Les voyageurs en provenance d’Australie, de la Géorgie, du Canada, du Japon, du Rwanda, de la Nouvelle-Zélande, de la Tunisie, de la Thaïlande, de la Corée du Sud, de l’Uruguay et de la Chine, ne sont pas concernés par cette interdiction temporaire et peuvent se rendre en Espagne, précise la même source.

Ne sont pas également concernés par cette interdiction “les professionnels de la santé, les étudiants, les travailleurs frontaliers, etc..” précise SchengenVisaInfo.