Réouverture des frontières: “Les tests PCR ne suffisent pas.”

Exiger le test PCR pour les voyageurs au niveau des aéroports ne suffit pas pour décider rouvrir les frontières algériennes.

C’est ce qu’a affirmé, ce mercredi, le Dr Mohamed Bekkat Berkani, membre du comité scientifique de suivi de l’évolution du COVID-19. “Les tests PCR ne suffisent pas” a t-il souligné dans une une interview accordée à TSA,.

“Rien ne garantira que le voyageur n’attrapera pas le virus à l’aéroport ou dans l’avion, quand bien même il aurait effectué le test 72h avant leur embarquement.” a t-il expliqué précisant que ces tests “ne sont pas une assurance totale et générale.”

Vous aimerez aussi: Algérie: La réouverture des frontières dépend de l’évolution de la situation épidémiologique

Samedi, le ministre de la santé a affirmé que la réouverture des frontières dépend de “l’évolution de la situation épidémiologique” en Algérie et dans les autres pays.

Pour lui, l’Algérie ne peut pas rouvrir ses liaisons aériennes avec certains pays, qui enregistrent une recrudescence des contaminations, car “il y a un risque que la pandémie se propage à nouveau chez nous.”