Algérie: La réouverture des frontières dépend de l’évolution de la situation épidémiologique

La réouverture des frontières algériennes dépend de « l’évolution de la situation épidémiologique » en Algérie et dans les autres pays.

C’est ce qu’a indiqué, ce samedi, le ministre de la santé Abderrahmane Benbouzid, en marge de la conférence nationale des start-up « Algeria Disrupt 2020. »

Le ministre, cité par le journal El Khabar, a souligné que la réouverture de l’espace aérien est une «décision souveraine liée à l’évolution de la situation épidémiologique relative au coronavirus en Algérie et dans les autres pays.»

Vous aimerez aussi: Reprise des vols: “On ne peut pas avancer de date”

Le ministre avait expliqué, lors de son dernier passage sur les ondes de la Chaine 1 de la Radio Nationale, que l’Algérie ne peut pas rouvrir ses liaisons aériennes avec certains pays, qui enregistrent une recrudescence des contaminations, car “il y a un risque que la pandémie se propage à nouveau chez nous.”

Le Dr Mohamed Bekkat Berkani, membre du Comité scientifique de suivi de l’évolution de la pandémie du coronavirus a, de son côté, affirmé dans une interview accordée à TSA qu’”on ne peut pas avancer de date pour la réouverture du ciel, car comme la situation a flambé dans certains pays, elle peut redescendre.”