Algérie: La décision de la réouverture de l’espace aérien et des frontières reportée à juillet

“L’examen d’une éventuelle réouverture de l’espace aérien et des frontières terrestres et maritimes a été reporté à début juillet” indique, ce samedi, un communiqué de la Présidence de la République, suite à la réunion du Comité scientifique de suivi de l’évolution de la pandémie du coronavirus, présidée par le Président de la République, Abdelmadjid Tebboune.

Cette réunion, à laquelle a également assisté le Premier ministre, Abdelaziz Djerad, a été “consacrée à l’évaluation de la situation sanitaire liée à la pandémie de la Covid-19 dans le pays, et l’examen de l’approche scientifique à adopter pour un déconfinement progressif suivant la situation dans chaque wilaya.”

Hier, le Président de la République Abdelamadjid Tebboune a affirmé, lors d’une rencontre avec la presse, que « tant qu’il y a des décès…je ne peux pas tout ouvrir ».

« Tant qu’il y a des décès, tant que la pandémie continue de se propager même de façon maitrisée, je ne peux pas tout ouvrir. » a souligné le chef de l’Etat.

« Aujourd’hui, si nous rouvrons les liaisons aériennes, les avions iront dans des pays qui ont 500 000, 400 000, 200 000 ou 100 000 personnes contaminées et qui ont enregistré de nombreux décès. Donc, nous devons être prudents. » a dit le Président de la république.

Vous aimerez aussi: Le Président Tebboune s’exprime sur la réouverture des liaisons aériennes et des frontières