Le Président Tebboune s’exprime sur la réouverture des liaisons aériennes et des frontières

Le Président de la République Abdelamadjid Tebboune s’est exprimé, ce vendredi soir lors d’une rencontre avec la presse, sur la réouverture des liaisons aériennes et des frontières.

« Tant qu’il y a des décès…je ne peux pas tout ouvrir” a affirmé le chef de l’État, au cours de cette entrevue diffusée par l’ENTV.

“Nous essayons de faire en sorte que la lutte contre cette pandémie soit scientifique. C’est pour ça que nous, et moi parmi les autres, nous nous sommes mis au service de la commission scientifique. La commission a le sens de la responsabilité, qui lui permet de dire si on ouvre tout, on ferme tout, on ferme partiellement ou on ouvre partiellement. C’est comme ça que je vois la deuxième phase.” a expliqué le Président de la république.

Tout en soulignant que “nous ne suivons aucun autre pays”, le Président est formel: “Tant qu’il y a des décès, tant que la pandémie continue de se propager même de façon maitrisée, je ne peux pas tout ouvrir.”

Le déconfinement total, détaille le Président, “c’est aussi la réouverture des liaisons aériennes et des frontières ect…On n’en est pas encore la.”

“Aujourd’hui, si nous rouvrons les liaisons aériennes, les avions iront dans des pays qui ont 500 000, 400 000, 200 000 ou 100 000 personnes contaminées et qui ont enregistré de nombreux décès. Donc, nous devons être prudents.” a dit le Président de la république.

Le 18 mai, la Présidence de la république a affirmé, dans un communiqué, que « l’ouverture ou la fermeture de l’espace aérien aux vols relève d’une décision souveraine du ressort exclusif des plus hautes autorités du pays. »