Trois compagnies aériennes attaquent le gouvernement britannique en justice

Trois compagnies aériennes ont attaqué le gouvernement britannique en justice en raison de la quarantaine de deux semaines imposée aux voyageurs arrivant au Royaume-Uni, rapporte, ce vendredi, l’agence Reuters.

En Effet, British Airways, Ryanair et EasyJet, qui ont lancé cette action en justice, demandant à ce que leur requête soit examinée le plus rapidement possible.

Les trois compagnies aériennes ont dénoncé cette mesure de quarantaine entrée en vigueur lundi estimant qu’elle va menacer des emplois en freinant la reprise du transport aérien.

Les avocats de British Airways, Ryanair et EasyJet ont indiqué que si une enquête judiciaire venait à être ouverte, le gouvernement devrait avancer les preuves scientifiques ayant étayé cette décision de mettre en place une quarantaine de 14 jours.

Vous aimerez aussi: Des compagnies aériennes dénoncent la quarantaine imposée en Grande-Bretagne

Pour les trois compagnies, aucun élément scientifique ne justifie une mesure aussi sévère.

Le gouvernement britannique a indiqué que cette mesure, qui sera réévaluée toutes les trois semaines, est respectée “pour le moment”.

“Nous nous attendons à ce que la grande majorité des personnes participent à cet effort destiné à enrayer la propagation de la maladie” a déclaré le porte-parole du Premier ministre Boris Johnson.

Des contrôles aléatoires seront effectués et les contrevenants s’exposent à une amende de 1.000 livres.

Vous aimerez aussi: Royaume-Uni: La quarantaine imposée aux voyageurs entre en vigueur