Trafic aérien: Une chute de 36% à la fin de l’année

Une chute de 36% du trafic passager aérien devrait être enregistrée à la fin de l’année, rapporte l’agence Reuters qui cite l’Association internationale du transport aérien (IATA).

Cette chute, “la pire de l’histoire de l’aviation”, devrait être suivie en 2021 d’un rebond de 55%, un niveau en-deçà de celui de 2019, selon l’IATA.

Les pertes des compagnies aériennes imputables à la pandémie de coronavirus devraient s’élever à 84,3 milliards de dollars (74,6 milliards d’euros) en 2020 et 15,8 milliards en 2021, selon les estimations de l’Association internationale du transport aérien.

Des pertes de 89 d’ici fin 2020 pour Air Algérie

Aujourd’hui, la compagnie aérienne nationale Air Algérie a estimé ses pertes à 89 milliards de DA d’ici fin 2020 suite à la suspension du trafic aérien en raison de la propagation de la pandémie du coronavirus.

Air Algérie a déjà enregistré des pertes de 38 milliards de DA sur le chiffre d’affaires des vols passagers, selon le son porte parole Amine Andaloussi.