Le montant en devises soumis à la déclaration douanière maintenu à 5000 euros

Le montant en devises soumis à la déclaration douanière a été maintenu à 5000 euros. En effet, les députés ont rejeté, ce dimanche, l’article 45 du projet de la loi de finances complémentaire 2020 qui prévoyait une révision à la baisse du montant de 5000 euros à 1000 euros.

Le gouvernement a proposé, dans le Projet de loi de finances complémentaire de 2020 (PLFC), de revoir à la baisse le montant en devises à déclarer auprès des douanes lors des voyages en raison de la conjoncture financière difficile que traverse le pays, expliquait le Directeur général des douanes, Noureddine Khaldi.

La commission des Finances et du budget de l’APN avait rejeté, lors de ses délibérations, l’amendement proposé par les députés concernant l’annulation de l’article 45 du projet de loi, portant révision à la baisse du montant en devises soumis à la déclaration douanière.

La Commission a préféré maintenir cette mesure car elle ne visait pas à “limiter le montant à détenir par le citoyen en voyage à l’étranger”, mais s’inscrivait plutôt dans un contexte international de lutte contre le blanchiment d’argent”.