Macron: “On restera entre européens”

“On restera entre européens, peut être faudra t-il réduire un peu plus” a déclaré, ce mardi, le président français Emmanuel Macron concernant les vacances d’été, rapportent plusieurs médias français.

“On va limiter les grands déplacements internationaux, même pendant les vacances d’été” a affirmé Macron qui estime qu’il “trop tôt pour dire si on pourra avoir des vacances » cet été. « On le saura début juin », a déclaré Emmanuel Macron.

Le ministre français de l’intérieur Christophe Castaner a indiqué, fin avril, que la France est opposée à une réouverture de l’espace schengen « à moyen terme »

« Au moment où nous sommes je considère, et c’est la volonté du président de la République, que nous ne devons pas rouvrir à moyen terme l’espace Schengen au niveau de l’ensemble de l’Europe. Et nous devrons ensuite construire toutes nos gestions frontalières en fonction de la réalité épidémique du pays voisin », avait déclaré le ministre français de l’intérieur.

L’espace Schengen pourrait rester fermé jusqu’en septembre en raison de la pandémie du coronavirus. Cette hypothèse aurait été avancée par le président français Emmanuel, lors d’une visioconférence avec les partenaires sociaux, selon BFMTV. Il s’agirait d’une réflexion en cours au sein des pays membres de l’espace Schengen, basée sur l’évolution de la pandémie.

La Commission européenne avait décidé, le 17 mars, de fermer les frontières de l’espace Schengen pour une durée d’un mois.

« Nous devons garantir le passage des médicaments, de l’alimentation et des biens, et permettre à nos citoyens de rejoindre leur pays d’origine. Des solutions seront trouvées pour les travailleurs transfrontaliers. Afin de limiter la propagation du virus à l’échelle mondiale, nous nous sommes mis d’accord pour renforcer nos frontières extérieures en appliquant une interdiction temporaire coordonnée des déplacements non essentiels en direction de l’UE pour une période de 30 jours, en nous basant sur l’approche proposée par la Commission », avait déclaré le Président du Conseil européen Charles Michel, cité par le site SchengenVisaInfo.

Vous aimerez aussi: Ce qu’il faut faire si vous avez un visa Schengen non utilisé