Rapatriement de 800 Algériens bloqués aux Émirats

Quelques 800 ressortissants algériens bloqués aux Émirats ont été rapatriés, hier, par la compagnie aérienne Air Algérie et la compagnies Emirates Airlines.

Deux avions d’Air Algérie en provenance de Dubaï ont atterri hier soir à l’aéroport international d’Alger avec à bord quelques 600 ressortissants algériens.

“L’avion qui transportait quelque 360 Algériens qui étaient bloqués dans ce pays (Émirats, Ndlr) en raison de la suspension du trafic aérien du fait de la propagation de la pandémie Covid-19 a atterri aux alentours de 21h00”, a précisé à l’APS, le porte-parole d’Air Algérie, Amine Andaloussi.

Un deuxième avion transportant presque le même nombre de ressortissants en provenance de Dubaï avait atterri à l’aéroport international, une demi heure après, portant ainsi le nombre de ressortissants rapatriés samedi des EAU, par Air Algérie à quelque 600 voyageurs, selon M. Andaloussi.

La compagnie aérienne nationale avait dépêché samedi matin deux avions à destination de Dubaï (EAU) afin de rapatrier les ressortissants algériens. Il s’agit de deux appareils de type Airbus A 330 d’une capacité de 300 passagers chacun, qui ont décollé vers 5h00 du matin à destination de l’Aéroport international de Dubaï, selon l’APS.

Un premier groupe de 200 ressortissants algériens bloqués aux Émirats arabes unis (EAU) était arrivé samedi après-midi à Alger à bord d’un avion de la compagnie aérienne Emirates Airlines, a indiqué à l’APS une source du ministère des Affaires étrangères.

Depuis le début de la crise sanitaire du coronavirus, l’Algérie a rapatrié plus de 8.000 de ses ressortissants à l’étranger, alors que la quasi-totalité des espaces aériens à travers le monde sont fermés.

Ces mesures de rapatriement des Algériens des ports et des aéroports à étranger, avaient été prises suite aux instructions du Président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune, après la propagation de la pandémie Covid-19.

Pour rappel, la compagnie aérienne nationale, Air Algérie, avait rapatrié jusqu’à samedi 4 avril un total de 740 ressortissants algériens bloqués à Istanbul (Turquie), suite à la fermeture de l’espace aérien à cause des risques de propagation du nouveau coronavirus, avait indiqué le PDG d’Air Algérie, Bakhouche Allèche.

Cette décision de rapatriement a été prise par le Président de la République, Abdelmadjid Tebboune, et son homologue Turc, Recep Tayyip Erdogan, qui avaient convenu, de coopérer pour le rapatriement des Algériens bloqués en Turquie vers l’Algérie et des Turcs bloqués en Algérie vers la Turquie.

Air Algérie avait suspendu tous ses vols nationaux et internationaux depuis le 19 mars dernier et ce jusqu’à nouvel ordre.