Reprise des créneaux d’Aigle Azur : Air Algérie se positionne

La compagnie aérienne nationale Air Algérie se positionne pour obtenir certains des créneaux de vols entre l’Algérie et la France opérés par Aigle Azur avant sa faillite, selon une déclaration du porte parole de la compagnie au quotidien El Watan.

“Air Algérie se positionne, dans le cadre de la stratégie de redéploiement 2019-2020, mais aussi dans le prolongement du plan d’urgence de prise en charge des passagers, mis en place à l’annonce de l’arrêt des vols d’Aigle Azur qui possédait 28% de parts du marché algérien du transport aérien vers la France” a déclaré Amine Andaloussi, porte parole de la compagnie aérienne nationale.

Selon la même source, Air Algérie a décidé de renforcer d’une part certaines dessertes vers l’aéroport d’Orly, en assurant, d’autre part, un nouveau créneau laissé vide par Aigle Azur.

La compagnie aérienne nationale a décidé également de renforcer ses dessertes vers la France à travers les vols assurant la liaison Oran- Orly, Béjaïa-Orly, Alger-Lyon, ainsi que l’inauguration de la desserte Alger-Mulhouse – sur le créneau d’Aigle Azur – et pour lequel Air Algérie avait d’abord assuré des vols d’urgence pour transporter les passagers coincés à l’aéroport, suite à l’arrêt surprise des vols d’Aigle Azur.

Air Algérie n’est pas la seule compagnie à convoiter ces créneaux de vols rendues disponibles après la faillite d’Aigle Azur. Air France, ASL Airlines, Transavia et Vueling sont également intéressées par ces créneaux.