Placée en redressement judiciaire, Aigle Azur suspend plusieurs vols

La compagnie aérienne française Aigle Azur, qui a été placée en redressement judiciaire depuis le 2 septembre, a suspendu une partie de ses vols.

“Depuis le lundi 2 septembre 2019, Aigle Azur a été placé en redressement judiciaire. De ce fait, nous informons nos passagers que l’ensemble des vols en provenance ou à destination de São Paulo, Bamako et Porto sont suspendus.” a indiqué Aigle Azur, dans un communiqué rendu public hier mercredi.

La situation de la compagnie est “tendue” selon Jean-Pierre Mas, président des Entreprises du Voyage, cité par VisaAlgerie. Il craint une fermeture des vols dès le début de la semaine prochaine.

« La situation est tendue. Nous craignons un arrêt des vols. Compte tenu des délais, je ne vois pas comment les repreneurs potentiels auraient le temps de proposer une offre globale. On va sans doute se diriger vers des offres partielles, avec notamment la reprise des slots d’Orly ». a t-il déclaré selon la même source.

Mardi, plus de 200 passagers étaient bloqués à l’aéroport d’Alger, selon le site VisaAlgerie. Aigle Azur avait transféré les voyageurs dans un hôtel d’Alger en attendant la programmation d’un vol.

Lundi, 160 passagers algériens, en partance pour Alger à bord d’un vol opéré par la compagnie, se sont retrouvés coincés à l’aéroport de Paris-Charles-de-Gaulle.

Aigle Azur avait annoncé, mardi, que son programme de vols sera maintenu intégralement.

« Du fait de la période particulièrement chargée et de quelques problèmes opérationnels, certains vols sont retardés, mais l’ensemble des clients sera bien acheminé comme convenu. Toutes les équipes d’Aigle Azur restent mobilisées pour leurs clients afin d’assurer la continuité des opérations. » affirmait la deuxième compagnie aérienne française, dans un communiqué publié mardi sur sa page Facebook.