Billets Air Algérie: Ce que prévoit le projet de loi de finances 2024

Air Algérie

Crédit photo: Air Algérie

La compagnie nationale du transport aérien Air Algérie bénéficiera d’une aide publique importante au cours de l’année 2024.

En effet, le projet de loi de finances (PLF) pour l’année 2024, prévoit une aide publique de 10 mds de DA pour la compagnie aérienne publique. Ce budget est destiné à couvrir la différence entre le prix réel des billets et le prix imposé par les autorités publiques sur les lignes intérieures.

L’aide prévoit également la couverture du déficit enregistré au niveau des vols réguliers vers les pays africains et internationaux.

L’information a été révélée le 23 novembre dernier, par le ministre des Transports, Youcef Cherfa, devant la Commission des finances et du budget de l’Assemblée populaire nationale (APN).

Le même responsable fait savoir, en outre, que le PLF 2024 prévoit une autre aide de 500 millions de DA pour la compagnie aérienne Tassili Airlines, filiale à 100% du groupe Sonatrach, rapporte l’agence APS.

Elle est destinée à couvrir la différence entre le prix réel des billets et le prix imposé par les autorités publiques sur les lignes intérieures opérées par la compagnie.

Le ministre des transports a précisé que le montant global alloué au portefeuille des programmes de son département ministériel, dans le cadre du projet de loi de finances de 2024, s’élève à 73,48 milliards Da en tant qu’autorisation d’engagement et 69,40 milliards Da en tant que crédits de paiement, répartis selon les programmes.

Ces programmes prévoient plusieurs projets visant à « renforcer la sécurité dans les aéroports nationaux par l’acquisition de scanners et de systèmes de surveillance vidéo. »

D’autres projet vont porter sur une « étude d’extension de la station aérienne de l’aéroport de Tamanrasset, une étude pour la construction d’une nouvelle station aérienne à l’aéroport d’Oran, une étude d’extension de la station aérienne de l’aéroport de Tébessa et la rénovation et la réhabilitation des deux stations aériennes des aéroports de Béjaïa et Béni Abbès, » rapporte l’APS.

A Découvrir aussi

Lire aussi

Quitter la version mobile