Rendez-vous visa France: Rappel important de TLS Contact

Le centre TLS Contact a publié, ce jeudi 12 octobre, un rappel important concernant la prise de rendez-vous pour le dépôt d’une demande de visa pour la France.

Pour déposer leur demande de visa pour la France, les algériens (résidant dans les wilayas qui dépendent des circonscriptions consulaires d’Oran et Annaba) doivent prendre un rendez-vous sur le site de TLS Contact.

Depuis plusieurs mois, les algériens éprouvent des difficultés à prendre un rendez-vous pour déposer leur demande de visa pour la France. Plusieurs d’entre-eux recourent à des « intermédiaires qui vendent des rendez-vous » pour le dépôt des demandes de visa.

Vous aimerez aussi: Visa France: Comment prendre un rendez-vous TLS

TLS Contact rappelle aux demandeurs de visa qu’ils doivent réserver le rendez-vous pour déposer leur demande de visa « uniquement sur son site internet. »

Étant le prestataire officiel de l’ambassade de France en Algérie pour la collecte des demandes de visas, TLS contact rappelle qu’elle est « la seule entité autorisée à gérer les rendez-vous pour le dépôt des demandes de visas pour la France en Algérie. »

A ce titre, le prestataire de l’ambassade de France en Algérie appelle les algériens à « ne pas acheter de rendez-vous proposé par un intermédiaire. »

« Il s’agit d’une pratique frauduleuse que TLS Contact condamne fermement. Nous nous réservons le droit de refuser l’entrée dans notre centre de visas à toute personne ayant obtenu un rendez-vous auprès d’un intermédiaire. » écrit le prestataire sur son site.

TLS rappelle que la prise de rendez-vous est une « démarche personnelle qui doit être effectuée directement par les demandeurs de visa. » Le centre rappelle aussi que les rendez-vous sont obtenus « gratuitement » sur son site « sans frais additionnels. »

Le prestataire de l’ambassade de France en Algérie précise aussi que la « rémunération d’intermédiaire ne garantit nullement l’obtention d’un rendez-vous à une date rapprochée, ni l’obtention d’un visa et expose les demandeurs à un risque d’erreur.3

A Découvrir aussi

Lire aussi

Quitter la version mobile