Paiement électronique: Du nouveau chez Air Algérie

La compagnie aérienne nationale Air Algérie a annoncé, hier, du nouveau concernant le paiement électronique des billets.

La compagnie algérienne permet à ses clients d’acheter leurs billets sur son site ou application mobile, via son contact center ou au niveau de ses différentes agences commerciales.

De janvier à août 2022, plus de 400 000 billets d’Air Algérie ont été vendus en ligne contre 271 000 en 2021, 156 000 en 2020 et 317 000 en 2019, selon les données fournies par le patron de la compagnie aérienne nationale.

Dans le cadre du renforcement des mécanismes de paiement électronique, la compagnie aérienne nationale a signé, hier, un protocole d’accord avec la Banque nationale d’Algérie (BNA).

Des TPE nouvelle génération pour Air Algérie

Conformément à ce protocole, la BNA va équiper « l’agence Air Algérie (Alger centre) d’une nouvelle génération de terminaux de paiement électronique. »

Air Algérie précise, dans u communiqué, que « la signature de ce protocole d’accord s’inscrit dans le cadre des efforts des pouvoirs publics en termes de développement de l’inclusion financière à travers la réduction de la masse monétaire dans les transactions commerciales. »

La compagnie aérienne nationale a indiqué que cette opération d’équipement de son agence d’Alger centre d’une nouvelle génération de terminaux de paiement électronique (TPE) sera élargie « à l’ensemble des agences » au niveau national.

La Banque Nationale Algérienne (BNA) a également fait part, sur sa page Facebook, de la signature d’un contrat pour la dotation des agences Air Algérie en terminaux de paiement électronique TPE.

Par ailleurs, il faut rappeler que lors de son passage devant les députés de la Commission des transports et des télécommunications à l’APN, le PDG d’Air Algérie Yacine Benslimane, cité par l’APS, a évoqué des « obstacles » qui entravent le développement des services électroniques de la compagnie.

Le PDG du pavillon national a cité notamment le plafonnement des transactions bancaires, les clients d’Air Algérie n’ayant pas la possibilité de payer avec leur carte magnétiques algériennes (CIB ou Eddahabia) un billet qui coûte plus de 50 000 dinars.

Crédit photo: Air Algérie Crédit photo: Air Algérie

A Découvrir aussi

Lire aussi

Quitter la version mobile