Air Algérie: 420 000 billets vendus en ligne en 2022

Crédit photo: Air Algérie

La compagnie aérienne nationale Air Algérie a vendu plus de 400 000 billets en ligne depuis le début de l’année 2022.

C’est ce qu’a révélé le PDG de la compagnie aérienne nationale Yacine Benslimane devant les députés de la Commission des transports et des télécommunications à l’APN.

La compagnie Air Algérie permet à ses clients, depuis 2007, d’acheter leurs billets sur son site web.

La compagnie, qui a développé ce service à partir de 2016, était parmi les entreprises ayant pionnière avant recouru à ce type de paiement, selon son premier responsable.

À présent, les clients d’Air Algérie peuvent acheter leur billet en ligne sur le site ou l’application mobile de la compagnie aérienne nationale. Ils peuvent procéder au paiement en utilisant une carte Visa, une carte CIB (interbancaire) ou la carte Eddahabia (de la poste).

Nette hausse du nombre de billets Air Algérie vendus en ligne par rapport à 2019

Le patron du pavillon national a fait savoir que le site de la compagnie enregistre 11 millions de visites par an tandis que la nouvelle version de l’application, lancée en 2022, enregistre plus de 500 000 utilisateurs.

Le nombre de billets vendus en ligne sur les différentes plateformes de la compagnie nationale ont enregistré une nette hausse en 2022 après la reprise progressive des vols de et vers plusieurs destinations internationales.

Le nombre de billets vendus en ligne est passé de 317 000 en 2019 à 156 000 en 2020, en raison de la crise sanitaire et la suspension des vols nationaux et internationaux.

Le nombre de billets vendus en ligne a enregistré une hausse en 2021 pour atteindre les 271 000 après la réouverture partielle des frontières aériennes depuis juin 2021.

Du mois de janvier au mois d’août 2022, le nombre de billets vendus en ligne a pratiquement doublé passant à plus de 420 000 billets, selon le patron d’Air Algérie.

Par ailleurs, le PDG de la compagnie nationale, cité par l’APS, a fait part de certains « obstacles » qui entravent le développement des services électroniques.

Le premier responsable du pavillon national a cité notamment le plafonnement des transactions bancaires. Actuellement, les clients de la compagnie n’ont pas la possibilité d’acheter un billet dépassant 50.000 DA en utilisant les cartes CIB ou Eddahabia, selon le même responsable.

A Découvrir aussi

Lire aussi

Quitter la version mobile