France: Grève des stewards et hôtesses de Transavia

Les stewards et hôtesses de la compagnie Transavia France vont entamer un mouvement de grève à compter de ce mercredi.

Le syndicat qui représente les stewards et hôtesses de la compagnie Transavia, filiale du groupe Air France-KLM, appelle à une première journée de grève à partir de ce mercredi 13 juillet jusqu’au dimanche 17 juillet, rapporte le journal spécialisé Air Journal.

Selon le syndicat français du personnel navigant et commercial, cité par Air Journal, la compagnie low cost Transavia « ne respect pas le SMIC pour les premiers échelons » depuis janvier dernier.

Le même syndicat fait savoir que la compagnie avance l’argument du « prêt garanti par l’état » pour ne pas augmenter les salaires de ses stewards et hôtesses , rapporte également Air Journal.

Les vols vers l’Algérie impactés ?

La compagnie a fait savoir, dans un communiqué cité par Air Journal ce lundi, qu’elle va mettre tout en œuvre pour « assurer l’ensemble de son programme de vols » durant cette période de grève.

Transavia opère plusieurs vols par semaine au départ de la France à destination de l’Algérie.

Cet été, la compagnie low cost a programmé une cinquantaine de vols par semaine entre la France et l’Algérie.

Les autorités Algériennes ont délivré les autorisations nécessaires à la compagnie lui permettant d’assurer des vols depuis les aéroports de Paris, Lyon, Nantes et Montpellier vers Alger, Constantine, Tlemcen et Oran.

Au depart de l’aéroport de Paris Orly, la compagnie a programmé 4 vols hebdomadaires à destination d’Alger, 6 vers Oran, 3 vers Tlemcen et 5 à destination de Constantine.

Cet été, Transavia a également prévu de desservir Alger (4 vols) et Oran (1 vol) au départ de l’aéroport de Lyon.

Transavia a également prévu de desservir l’Algérie au départ d’autres aéroports français.

Elle va assurer des vols au départ de Montpellier vers les aéroports d’Alger et Oran mais aussi des vols entre l’aéroport de Nantes et l’aéroport international d’Alger Houari Boumediene.