Marseille-Alger: Témoignage d’un passager Badji Mokhtar 3

Temps de lecture estimé : 3 minutes

Un passager ayant voyagé à bord du navire Badji Mokhtar 3 d’Algérie Ferries au départ de Marseille vers Alger a partagé son témoignage sur les réseaux sociaux.

La compagnie maritime nationale opère 3 traversées par semaine au départ du port de Marseille à destination d’Alger.

Un passager de la compagnie Algérie Ferries ayant voyagé à bord du navire Badji Mokhtar 3 le 29 juin a partagé son témoignage dans un groupe sur Facebook.

Le voyageur a fait savoir que le départ de la traversée a été retardé de 6 heures. Le départ, programmé à 13h a été effectué à 20h.

« D’abord il y a un dîner et un petit déjeuner pour les personnes qui ont pris des cabines. » témoigne ce voyageur qui précise que « plus de 50% de voyageurs sont des ‘trabendistes' »

« Les matelas gonflables partout, aucune place de disponible en fauteuils et les gens qui dormaient par terre, ça râle, ça crie, bagarre à l’entrée du restaurant, pagaille à la réception pour récupérer les badges de cabines. » a également témoigné ce passager.

Le voyageur précise que les cabines du navire sont « minuscules » bien qu’elles soient des « cabines de première classe. »

« La grande surprise est venue juste à la sortie du bateau où nous avons été très bien accueilli par la douane Algérienne et en moins d une heure on est sorti du port. » a conclu le passager d’Algérie Ferries.

Un autre témoignage a également été publié sur les réseaux concernant la traversée Marseille – Alger opérée, le 28 juin, à bord du navire Méditerranée de la compagnie Corsica Linea.

« Très mauvaise expérience avec à l’arrivée une fuite de canalisation dans le garage. On arrive au point info et on nous annonce un retard de 4h sans eau et sans pouvoir aller aux toilettes. Bien sûr nous ne pouvions plus sortir pour des raisons de sécurité. » relate un passager de la compagnie maritime Corsica Linea.

« Les cabines étaient sales avec des couvertures immondes et une housse de couette qui remplace les draps. (….) la queue pendant 1h 20 pour avoir un petit déjeuner mais pas de choix que des croissants et du jus d’orange. Aucune politesse même pas un bonjour, nous étions des animaux. » ajoute le voyageur.