Air Algérie: Bientôt l’ouverture de la ligne vers New York

Temps de lecture estimé : 2 minutes

La compagnie aérienne nationale Air Algérie devrait bientôt procéder à l’ouverture de la ligne entre Alger et New York.

Le Président Abdelmadjid Tebboune a indiqué, ce mardi, que l’Algérie est prête pour l’ouverture de la ligne entre Alger et New York, rapporte la chaine international AL24 News.

« Nous sommes prêts pour l’ouverture de la ligne entre Alger et New York avant la fin de l’année. » a déclaré le Président Tebboune en marge de l’inauguration de la 53e édition de la Foire internationale d’Alger (FIA).

Actuellement, la compagnie Air Algérie dessert une seule ville en Amérique. Elle opère uniquement des vols entre Alger et Montréal. En août 2020, la compagnie Air Algérie avait opéré deux vols au départ de Washington pour le rapatriement des algériens bloqués aux Etats-Unis après la fermeture des frontières.

En 2019, l’ancien PDG de la compagnie nationale avait affirmé qu’Air Algérie était déjà prête à ouvrir cette ligne entre Alger et New York. L’ouverture de cette ligne dépend d’une autorisation des autorités aéronautiques américaines.

Pour obtenir cette autorisation des autorités américaines et pouvoir opérer des vols entre Alger et New York, Air Algérie doit accomplir « certains préalables » dont l’audit de l’autorité aéronautique algérienne, selon les explications de son ancien PDG Bakhouche Allèche.

La compagnie Air Algérie a obtenu l’accord des autorités pour l’acquisition de 15 nouveaux avions qui vont lui permettre d’ouvrir de nouvelles lignes internationales. Le président a donné des instructions pour l’ouverture de nouvelles lignes aériennes vers les Amériques, l’Afrique et l’Asie.

Il y a quelques jours, le Chef de l’État Abdelmadjid Tebboune a annoncé l’ouverture prochaine d’une ligne entre Alger et Caracas. « D’ici deux mois, une ligne aérienne entre Caracas et Alger sera ouverte. » a annoncé le Président Tebboune au cours d’une conférence de presse animée conjointement avec le président Maduro.

Le Président Maduro s’est réjoui de cette décision qui va permettre « aux vénézuéliens de venir en Algérie et aux algériens de se rendre à Caracas. » « Le nord de l’Amérique du Sud sera connecté avec le Nord de l’Afrique. » a t-il déclaré.