Saison estivale: Les agences d’Algérie Ferries prises d’assaut

Temps de lecture estimé : 2 minutes

Les agences de la compagnie maritime Algérie Ferries ont été prises d’assaut depuis hier après l’ouverture des ventes pour la saison estivale.

Après plusieurs semaines d’attente, les algériens établis à l’étranger ont été soulagés après l’ouverture, hier, de la vente des billets pour la saison estivale.

« Nous avons le plaisir de vous annoncer que l’ouverture des ventes des titres de transport sur tous les réseaux est prévue le lundi 16 mai 2022 à 09h00 concernant le voyage hebdomadaire autorisé sur les trajets Alger/Marseille/Alger et Oran/Alicante/Oran pour la période allant de juin 2022 à septembre 2022.» a annoncé Algérie Ferries.

Le site des réservations saturé

Quelques heures après l’annonce de l’ouverture de la vente des billets, le site de la compagnie ainsi que ses différentes agences à l’étranger notamment en France ont été pris d’assaut.

Le site de la compagnie dédié aux réservations a été saturé quelques heures après l’ouverture de la vente en raison de la forte demande. Plusieurs clients de la compagnie ont fait part de leurs difficultés à réserver leurs billets en ligne.

Toutefois, plusieurs personnes affirment avoir pu réserver sur le site mis en place par la compagnie Algérie Ferries. Ils ont été nombreux à partager leurs témoignages sur les réseaux sociaux accompagnés des photos de leurs billets.

« (…) Je viens de réserver sur le site Algérie Ferries » témoigne une cliente, qui précise que le prix du billet est « cher ».  » (…) J’ai payé 1 250 euro pour deux adultes, un bébé et une voiture » témoigne un autre passager qui précise que ce tarif est pour une traversée Marseille-Alger en cabine repas compris.

Les agences d’Algérie Ferries prises d’assaut

Si de nombreux voyageurs ont essayé de réserver leur billet sur le site de la compagnie, d’autres ont préféré se déplacer au niveau des agences.

Les agences de la compagnie maritime nationale à Paris, Lyon et Marseille ont été prises d’assaut depuis hier. Des images et des vidéos, publiées sur les réseaux sociaux, montrent des files d’attente importantes devant ces agences.