Site icon Voyagerdz

France: Fermeture des agences d’Algérie Ferries

Crédit photo: pagesjaunes.fr

Temps de lecture estimé : 2 minutes

Une instruction a été donnée, ce mardi, pour la fermeture des agences de la compagnie maritime Algérie Ferries en France.

C’est ce qu’a annoncé, ce mardi 17 mai, le député de l’émigration Tawfik Khedim, dans une publication sur sa page Facebook.

Depuis l’annonce, hier, de l’ouverture de la vente des billets pour la saison estivale, les différentes agences d’Algérie Ferries à Paris, Lyon, Marseille et Lyon ont été prises d’assaut.

Dans une publication sur sa page Facebook, le député a dit avoir assisté à des scènes d' »anarchie totale et une humiliation de la communauté algérienne et de l’Algérie. »

Aujourd’hui, écrit le député, une « instruction a été envoyée pour fermer » les différentes agences de la compagnie en France. Cette décision, explique le parlementaire, va permettre d’éviter le pire notamment des « victimes en raison des bousculades, des agressions, des interventions des forces de sécurité françaises pour pour la fermeture des agences à pour atteinte à l’ordre public, l’évacuation du personnel de certaines agences sous la protection des forces anti-émeute françaises ainsi que la présence de divers médias qui vont transmettre des images négatives de l’Algérie… »

L’appel du député aux autorités

S’adressant aux autorités, notamment le premier ministère et le ministre des transports, le parlementaire appelle à « situer les responsabilités et à assumer les résultats de cette gestion anarchique. »

« Ce qui se passe n’est ni dans l’intérêt de la communauté algérienne, ni les consulats, ni les entreprises de transports, ni l’économie algérienne ni l’image de l’Algérie à l’étranger. » dénonce le député Tawfik khedim.

 » Ce n’est pas normal qu’après deux ans de fermeture et sept mois après la reprise des vols, le problème du système de réservation se pose encore et les agences privées ne peuvent pas réserver de billets!! Néanmoins, les responsables de ces scandales restent en fonction et ne rendent pas compte. » dénonce encore le député, dans une publication sur sa page Facebook.

Quitter la version mobile