Site icon Voyagerdz

Algérie: Ouverture de 49 nouveaux hôtels en 2022

crédit photo: Hôtel Hilton

Temps de lecture estimé : 2 minutes

Le ministre du tourisme et de l’artisanat a annoncé l’ouverture de 49 nouveaux hôtels en Algérie depuis le début de cette année 2022.

S’exprimant en marge d’une visite effectuée, samedi, dans la wilaya de Skikda, le ministre a annoncé que le secteur du tourisme s’est renforcé avec de nouveaux hôtels dans plusieurs wilayas.

Au total, le secteur s’est renforcé, cette année, avec 49 nouveaux hôtels à travers le pays totalisant une capacité de plus de 20.000 lit, a déclaré le ministre du tourisme, cité par l’agence APS.

Sur ces 49 nouveaux hôtels, au moins 25 seront réceptionnés au niveau des wilayas côtières durant cette saison estivale.

De nombreux hôtels, qui étaient à l’arrêt, ont été mis en service après la décision du Président de la République Abdelmadjid Tebboune de lever « tous les obstacles » entravant les investissements en Algérie, a fait savoir le ministre.

C’est dans ce cadre que le premier responsable du secteur a remis, samedi, une licence exceptionnelle d’investissement pour l’hôtel Le Paquebot dans la wilaya de Skikda.

Cet établissement hôtelier, réalisé par un investisseur privé dans la commune de Filfila, a été mis en service « en application des instructions du Président de la République concernant la levée des restrictions à l’investissement. »

La mise en service de ces différents hôtels notamment dans les wilayas côtières va permettre de renforcer les capacités d’accueil durant cette saison estivale qui s’annonce « spéciale » notamment après deux ans de crise sanitaire.

En plus des hôtels, les autorités ont également décidé de relancer les campings familiaux mais aussi la formule de résidence chez l’habitant.

Cette dernière, indique le ministre cité par l’APS, va permettre aux citoyens des régions côtières de « louer leurs appartements ce qui va créer une activité économique supplémentaire pour eux tout en offrant des structures d’hébergement aux estivants.

Quitter la version mobile