Algériens de l’étranger: Pour des vacances d’été en Algérie

Temps de lecture estimé : 2 minutes

Le ministre du tourisme a appelé les algériens établis à l’étranger à venir passer leurs vacances d’été en Algérie.

Les algériens établis à l’étranger vont pouvoir voyager plus facilement en Algérie après l’allègement des mesures sanitaires et le renforcement du programme de vols.

Le 28 mars dernier, les autorités ont décidé de renforcer le nombre de vols vers l’Algérie en ajoutant 64 nouveaux vols pour Air Algérie. Le nombre de vols au départ et à destination de l’Algérie devrait encore être renforcé en prévision de la saison estivale.

Après plus de deux ans d’arrêt en raison de la crise sanitaire, le ministre du tourisme estime que cette saison estivale sera « exceptionnelle et spéciale. »

A ce titre, il a lancé un appel à la communauté algérienne établie à l’étranger pour choisir l’Algérie comme destination pour les vacances d’été.

S’exprimant en marge d’une visite dans la wilaya de Boumerdes, le ministre a appelé les algériens établis à l’étranger, mais aussi ceux vivant en Algérie, à « venir passer leurs prochaines vacances d’été dans leur pays, l’Algérie », rapporte l’agence APS.

Vous aimerez aussi: Algérie: Mise en service de 25 nouveaux hôtels cet été

Le premier responsable du secteur du tourisme, cité par l’APS, s’est engagé, à leur prise en charge et à leur assurer « les meilleures prestations possibles. »

Vols et traversées maritimes: Vers une baisse des prix des billets

Pour encourager les algériens établis à l’étranger à venir passer leurs vacances en Algérie, le Président de la République Abdelmadjid Tebboune a également appelé à la révision des prix des billets des vols et des traversées maritimes.

Lors de la dernière réunion du Conseil des ministres, le Chef de l’État a ordonnée au ministre des transports de procéder à une « révision des prix des billets de transport aérien et maritime avant la saison estivale. »

Cette révision des prix des billets au profit des algériens établis à l’étranger, explique le chef de l’État, a pour objectif de « les inciter et les encourager à opter pour les entreprises de transport nationales », selon le communiqué du Conseil des ministres..

Quitter la version mobile