Contrôle des passagers à l’aéroport: davantage de flexibilité?

Crédit photo: RAMZI BOUDINA / REUTERS

Temps de lecture estimé : 2 minutes

Le ministre des transports a appelé à conférer « davantage de flexibilité » aux contrôle des passagers dans les aéroports en Algérie cet été.

Après plus d’une année de fermeture en raison de la crise sanitaire, les vols en provenance et à destination de l’Algérie ont repris progressivement depuis le 1er juin dernier.

Un nouveau programme de 64 vols pour la compagnie Air Algérie a été annoncé, fin mars, par le ministère des transports.

Cet été, le ministère des transports s’attend à un retour « significatif » de la circulation des passager au niveau des différents aéroports algériens.

Le ministre a rappelé que durant l’été, les différents aéroports au niveau national enregistrent un mouvement « important » de voyageurs surtout que, cette année, la saison estivale coïncide avec l’organisation par l’Algérie des Jeux méditerranéens en juin prochain à Oran et la saison du Hadj.

A ce titre, le ministre des transports Abdellah Moundji a insisté, ce jeudi, sur l’importance que le système de contrôle des passagers dans les aéroports algériens soit flexible.

S’exprimant, ce jeudi, au cours d’une session du Comité national de facilitation du transport aérien, le ministre a appelé à conférer « davantage de flexibilité aux systèmes et plans de traitement et de contrôle des déplacements des personnes et des bagages.

Le ministre a insisté sur l’importance de « réduire » les temps d’attente dans les aéroports et « d’offrir toutes les conditions de confort », selon un communiqué du ministère des transports.

Port d’Alger: Les délais de contrôle passent de 12h à 5h

En plus des aéroports, les délais d’attente au niveau des ports sont également assez longs. Les voyageurs restent 10 ou 12 heures pour sortir du port en Algérie, selon le député Tawfik Khedim.

Mardi, le député de l’émigration Abdelouahab Yagoubi a annoncé, sur sa page Facebook, qu’après l’interpellation du Premier ministre au sujet des longues heures d’attente dans les ports, que ce soit à l’arrivée ou au départ, « les délais des différents contrôles sont passés de 12 heures à 5 heures.»

Quitter la version mobile