Site icon Voyagerdz

Comment voyager en Algérie?

Crédit photo: ERIC PIERMONT / AFP

Comment voyager en Algérie ? Quelles sont les conditions d’entrée ? Comment faire une demande de visa ? Voici tout ce qu’il faut savoir sur les voyages en Algérie.

L’Algérie, ce pays plein d’histoire, de patrimoine et de culture, incite sans doute les gens à le visiter. Il s’agit d’un pays accueillant où le soleil brille en permanence, avec un peuple sympa, qui ne cesse d’influencer les touristes et les appeler à le découvrir. Grâce à son grand désert, ses magnifiques paysages naturels, ses montagnes, ses plages mais aussi ses oasis, l’Algérie est considérée comme un endroit idéal à visiter et découvrir.

Afin de se rendre dans ce merveilleux pays, que ce soit pour des vacances, pour un travail ou même pour une simple visite, il faut évidemment demander un visa. Pour ce faire, le demandeur doit passer par plusieurs étapes. Cela dépend essentiellement de la nature de son visa et de sa nationalité.

Demander un visa algérien, où s’informer ?

Pour bénéficier d’un visa algérien, le document qui atteste que le concerné est autorisé à se rendre dans le pays pour un temps déterminé, le demandeur doit d’abord s’informer sur la procédure exigée, afin d’obtenir cette autorisation délivrée par les autorités compétentes du pays. Pour cela, le demandeur doit se renseigner auprès du consulat ou de l’Ambassade d’Algérie dans son pays.

Le consulat ou l’ambassade de l’Algérie informe le concerné par le visa algérien, sur plusieurs points, à savoir la démarche à effectuer sur place, par courrier ou par internet. Il est également informé concernant le type de visa, la liste des pièces à fournir, le coût éventuel de la démarche et le délai de délivrance. Pour ce dernier, il dépend selon chaque type de visa, mais généralement, la durée va de quelques jours à trois mois.

Quelles conditions pour se rendre en Algérie pour un Français ?

Ce n’est secret pour personne que les relations commerciale, diplomatique, ou même familiale entre les populations des deux pays, à savoir l’Algérie et la France, imposent des voyages et des allers-retours réguliers entre ces deux derniers. Sachant que la communauté algérienne établie en France se compte par centaines de milliers.

À cet effet, les autorités algériennes ont augmenté, à plusieurs reprises, le nombre de vols commerciaux, ainsi que les vols spéciaux, depuis et vers la France. Une décision intervenue après la réouverture partielle de l’espace aérien du pays, le 1er juin de l’année dernière. Autrement dit, les Français peuvent désormais se rendre en Algérie, après presque deux ans de fermeture.

Pour ce faire, tout voyageur français souhaitant se rendre en Algérie depuis la France doit posséder un visa, et ce, peu importe la durée de son séjour ou son motif. Principalement, il existe quatre types de visa, à savoir visa touristique, visa à caractère familial, visa d’affaires et visa de travail. Outre le visa, le voyageur en question doit se soumettre à un protocole sanitaire. Ces voyageurs se divisent en deux parties, une partie des voyageurs vaccinés, et une autre des voyageurs non-vaccinés.

Vous aimerez aussi: Peut-on voyager en Algérie depuis la France?

Les voyageurs vaccinés doivent, en effet, présenter un passeport vaccinal contre la Covid-19, datant de moins de neuf mois, et ce, au départ et à l’arrivée sur le territoire algérien.

Quant aux voyageurs non-vaccinés, ces derniers n’ont qu’à présenter un test RT-PCR négatif datant de moins de 72 heures, au départ et à l’arrivée en Algérie.

Dans ce contexte, la plateforme dédiée aux démarches administratives du Ministère Français de l’Intérieur a fait savoir que toute entrée ou sortie du territoire français est « encadrée ». Le ministère appelle les voyageurs à « s’informer soigneusement et impérativement de la réglementation en vigueur en se référant notamment à l’alerte Covid-19 des conseils aux voyageurs. »

Ceci leur permettra, pour d’une part, de « vérifier si le déplacement à destination ou en provenance du pays envisagé est soumis au régime des motifs impérieux, d’autre part, respecter les mesures sanitaires mises en place à l’entrée sur le territoire français. »

Une fois arrivé en Algérie, tout voyageur doit continuer à respecter les mesures sanitaires qui sont en vigueur pour éviter une éventuelle contamination à la Covid-19, bien que le virus ait connu une baisse considérable, notamment ces derniers jours, où les cas de contaminations se comptent sur le bout des doigts.

Sur ce, les autorités algériennes ont décidé de plusieurs ajustements au regard de l’évolution positive de la pandémie dans le pays. Toutefois, certaines dispositions sont toujours en vigueur notamment l’interdiction des rassemblements et des marches,  le port du masque et respect de la distanciation sociale.

Les passagers en provenance de la France vers l’Algérie devront, cependant, s’informer régulièrement des conditions d’entrée auprès des autorités et organismes compétents.

Quels sont les documents nécessaires pour qu’un Français puisse se rendre en Algérie ?

Afin de se rendre en Algérie, tout voyageur français doit, comme mentionné plus haut, obtenir un visa auprès d’un consulat d’Algérie en France. Ce dernier est obligatoire pour se rendre en Algérie, même pour des séjours de courte durée. Pour ce faire, le concerné doit joindre à sa demande quelques documents, qui varient en fonction du motif de son séjour, à savoir touristique, familial ou professionnel. Mais généralement, les documents à fournir sont les suivants : un formulaire de demande rempli en deux exemplaire; un passeport biométrique original ainsi qu’une copie; deux photos d’identité récentes et identiques ; une attestation d’assurance voyage ( à son nom) ; ainsi que d’autres pièces complémentaires selon le type de visa sollicité.

Au sujet du passeport, le demandeur du visa pour l’Algérie doit posséder un passeport d’une validité minimum de six mois à la date de demande de visa. Il convient de préciser que le demandeur doit s’adresser, à cet effet, à l’ambassade ou consulat d’Algérie en France.

Pensez à vérifier tous vos documents avant le dépôt de votre demande.

Comment voyager avec enfant vers l’Algérie ?

La France est le pays qui abrite la plus importante communauté algérienne à l’étranger, raison pour laquelle ce pays est desservi par le plus grand nombre de vols depuis la réouverture partielle des frontières aériennes.

A ce titre, il est évident que la demande sur les vols vers l’Algérie depuis la France est très forte, bien que les billets de vols soient proposés à des prix très élevés.

Dans ce contexte, plusieurs questions quant à la possibilité du voyage de l’enfant vers l’Algérie depuis la France reviennent régulièrement, notamment dans les différentes plateformes des réseaux sociaux.

La réponse est, en fait, oui. Un enfant ou un mineur peut voyager vers l’Algérie au départ de la France. Toutefois, il faut suivre la démarche administrative nécessaire.

Pour qu’un enfant ou un mineur puisse se rendre en Algérie depuis la France, il doit obligatoirement être accompagné, au moins, par l’un de ses parents. C’est en tout cas ce que précise le site du consulat général d’Algérie à Paris. « L’autorisation de voyage n’est requise que pour les enfants voyageant sans les parents ou le tuteur légal, » explique la même source.

Il faut également retenir qu’un enfant ou un mineur peut voyager vers l’Algérie avec l’un des parents, et sans avoir besoin d’une autorisation de l’autre parent. Dans ce cas-là, l’enfant en question doit disposer d’un passeport valide et son tuteur (son parent) doit présenter un livret de famille lors des contrôles.

Cependant, le parent qui n’accompagne pas son enfant lors d’un voyage doit signer une autorisation de sortie du territoire, comme exigé par les autorités françaises. Le ministère français de l’Intérieur précise clairement, sur son site, que si l’enfant est français, une autorisation de sortie du territoire français doit être fournie par le parent qui ne l’accompagne pas.

Quels voyageurs peuvent-ils se rendre en Algérie sans visa ?

Les ressortissants d’un très grand nombre de pays doivent demander un visa pour se rendre en Algérie, même pour une courte durée. Toutefois, les ressortissants de certains pays n’ont pas besoin de visa pour voyager vers l’Algérie. Ces pays sont, la Libye, la Malaisie, la Mauritanie, la République Arabe Sahraouie Démocratique, les Seychelles, la Syrie, la Tunisie et le Yémen. Outre les pays susmentionnés, des ressortissants de certains pays, possédant un passeport diplomatique, sont également exemptés de visa. Ces pays sont : l’Argentine, la Croatie, la France, la Hongrie et la Roumanie.

Les ressortissants des pays suivants : Afrique du Sud, Albanie, Bénin, Brésil, Cuba, Égypte, Émirats Arabes Unis, Espagne, Éthiopie, Grèce, Guinée, Italie, Malte, Mexique, Niger, Pérou, Portugal, République de Corée, Sénégal, Slovaquie, Suisse, Tanzanie, Turquie, Venezuela et Vietnam, sont également dispensés de visa pour se rendre en Algérie, s’ils possèdent un passeport diplomatique ou de service.

Voyager vers Algérie: Quelle est la situation sanitaire ?

Dernièrement, les cas de contamination à la Covid-19 ont connu une baisse considérable. Le seuil des contaminés ne dépasse plus désormais la dizaine sur l’ensemble du territoire algérien. Autrement dit, la Covid-19 et ses variants reculent remarquablement. De ce fait, l’Algérie n’est plus dans la zone rouge des pays fortement touchés par la pandémie, ce qui veut clairement dire que le risque de contamination par le Covid91 est très limité pour le voyageur.

L’Algérie semble donc avoir dépassé le danger d’une nouvelle vague de contamination liée à au Coronavirus. Pour l’occasion, les autorités du pays ont augmenté, une nouvelle fois, le nombre de vols internationaux, notamment depuis et vers la France mais aussi plusieurs autres pays.

Yamina Hamdoud

Quitter la version mobile