Le nouveau ministre des transports prend ses fonctions

Le nouveau ministre des transports Abdallah Moundji, nommé jeudi par le Président Abdelmadjid Tebboune, a pris, ce samedi, ses fonctions.

Abdallah Moundji a été nommé après le limogeage, le 10 mars, de l’ancien ministre Aissa Bekkai pour « faute grave. »

Le nouveau ministre, cité par l’agence APS, a affirmé que « les objectifs et la feuille de route du secteur sont ceux tracés par le président de la République et contenus dans le plan d’action du gouvernement. »

Le secteur des transports, indique le nouveau ministre, revêt « caractère spécial », car « il gère un service public », rapporte également l’APS.

Avant sa nomination à la tête du ministère des transports, Abdallah Mounji occupait le poste de Secrétaire Général du Ministère Monsieur depuis fin janvier 2020.

La nomination du nouveau ministre des transports est intervenue le même jour de l’annonce du nouveau programme « partiel » d’Air Algérie. Le communiqué annonçant ce nouveau programme, publié par le ministère des transports sur sa page officielle sur Facebook, a été retiré à peine une heure après sa publication.

Le député de l’émigration et membre de la commission des affaires étrangères Abdelouahab Yagoubi a annoncé, hier sur sa page Facebook, que la situation va s’éclaircir « après la fin du week-end. »