Vols vers l’Algérie: Ce qui va changer dès ce dimanche

Temps de lecture estimé : 2 minutes

Les passagers des vols vers l’Algérie doivent se conformer à de nouvelles conditions dès ce dimanche. Voici ce qui va changer.

Actuellement, la compagnie Air Algérie et plusieurs autres compagnies aériennes opèrent plusieurs vols par semaine au départ et à destination de l’Algérie.

Ces vols sont opérés au départ et à destination des aéroports d’Alger, Oran et Constantine. A présent, uUne douzaine de pays sont concernés par ces vols à savoir: La France, l’Espagne, l’Allemagne, l’Italie, la Turquie, la Tunisie, le Royaume-Uni, le Canada, l’Égypte, la Suisse, la Russie et les Émirats arabes unis.

Des vols seront également programmés par Air Algérie vers Dakar (Sénégal) et Nouakchott (Mauritanie) à compter du 27 mars.

Un nouveau programme de 108 nouveaux vols par semaine, annoncé le 9 mars par le ministère des transports, devait entrer en vigueur le 15 mars. Le lendemain, 10 mars, le ministre des transports Aissa Bekkai a été limogé pour « faute grave » et le 13 mars, le communiqué du ministère annonçant ce nouveau programme de vols a été supprimé!

Ce nouveau programme de vols, tant attendu par les algériens établi à l’étranger, a donc été suspendu, selon le site visa-algerie.

En attendant l’annonce d’un nouveau programme de vols, notamment à l’approche de la saison estivale, les autorités ont décidé d’alléger le dispositif sanitaire applicable aux voyageurs en provenance de l’étranger.

Ce qui va changer à partir de ce dimanche 20 mars

Les services du premier minsitère ont annoncé, jeudi, les nouvelles conditions d’entrée en Algérie qui seront appliquées au niveau des aéroports, des ports et des frontières terrestres.

A ce titre, dès ce dimanche, les voyageurs arrivant en Algérie doivent présenter un pass vaccinal datant de moins de 9 mois.

Les voyageurs non vaccinés contre le Covid19 doivent présenter un test PCR négatif de moins de 72h, selon le communiqué des services du premier ministère.

Les autorités ont également décidé de supprimer, à compter de ce dimanche 20 mars, le test antigénique auquel les voyageurs étaient soumis à leur arrivée en Algérie.