Tourisme saharien: Taghit a accueilli 40 000 touristes

Temps de lecture estimé : 2 minutes

La région de Taghit a accueilli 40 000 touristes et visiteurs en l’espace d’un mois durant la saison du tourisme saharien 2022.

Le président de l’APC de Taghit Mohamed Chkifi, cité par l’agence APS, a fait savoir que sa commune a enregistré un « pic d’affluence » en accueillant 40 000 touristes et visiteurs entre le 12 décembre 2021 et le 1er janvier 2022.

Cette saison 2022 du tourisme saharien a été, selon le premier responsable de la commune, l’une des plus « marquantes » de par le nombre de touristes que les régions de Taghit et Beni Abbes ont accueillis, selon

A Taghit, les différentes structures hôtelières ainsi que les hébergements proposés chez l’habitant ont enregistré un « bon » taux de remplissage, selon le même responsable, cité par l’agence APS.

Environ, 60 familles accueillent les touristes dans le cadre de la formule de l’hébergement chez l’habitant, a fait savoir le même responsable.

Cette saison du tourisme saharien, lancée en octobre dernier, a été « satisfaisante » selon les professionnels du secteur du tourisme dans les wilayas de Béchar et Beni Abbes.

Cette saison a été marquée, selon l’APS, par la reprise des différentes activités touristiques notamment celles liées la restauration, l’hôtellerie, l’hébergement chez l’habitant, le commerce et les activités de loisirs et de détentes.

En plus des régions de Taghit et de Beni Abbes, plusieurs autres régions du Grand Sud algérien ont connu également une forte affluence des touristes durant la saison du tourisme saharien.

A titre d’exemple, le Tassili N’ajjer à Djanet a accueilli, depuis octobre dernier, plus de 600 touristes étrangers de différentes nationalités et 7 800 touristes nationaux, selon la direction du Tourisme et de l’Artisanat de la wilaya de Djanet.

Récemment, des touristes espagnols ont séjourné pendant une dizaine de jours dans les wilayas de Djanet et Illizi, a rapporte l’agence APS.