Nouvelair annonce la reprise de ses vols entre Tunis et Alger

Temps de lecture estimé : 2 minutes

La compagnie aérienne tunisienne Nouvelair a annoncé la reprise de ses vols entre Tunis et Alger après plus d’une année de suspension.

La compagnie privée tunisienne Nouvelair a effectué, hier, son premier vol au départ de l’aéroport de Tunis Carthage à destination de l’aéroport international d’Alger Houari Boumediene.

« Bonne nouvelle chers passagers, c’est avec beaucoup de joie que nous vous annonçons la reprise de nos vols vers Alger et ce à partir du 6 mars 2022. » écrit Nouvelair dans une publication sur sa page Facebook.

La compagnie aérienne Nouvelair indique que ses billets au départ de l’aéroport de Tunis Carthage vers Alger sont en vente sur son site et son application mobile. Nouvelair permet également à ses clients d’acheter les billets via son call center ou au niveau de ses agences aux aéroports de Tunis, Djerba, Monastir et Alger ainsi qu’au centre urbain nord.

« La Tunisie n’a jamais été aussi proche. Ne manquez pas notre vol au départ d’Alger vers l’aéroport de Tunis Carthage et plongez dans son histoire, son charme et sa culture. » écrit également Nouvelair pour annoncer la reprise de ses vols entre Alger et Tunis.

Nouvelair devrait opérer un vol par semaine entre Alger et Tunis (aller-retour) tous les dimanches, selon le programme de vols publié sur son site.

Nouvelair a opéré, hier, son premier vol au départ de Tunis vers Alger. Le vol était programmé à 9h05 au départ de l’aéroport de Tunis Carthage. Le vol retour au départ de l’aéroport international d’Alger a été programmé par Nouvelair à 11h59, selon son programme de vols.

D’autres vols sont également opérés entre Alger et Tunis par Air Algérie et Tunisair. Les deux compagnies opèrent des vols quotidiens entre les deux capitales.

Par ailleurs, il faut préciser qu’en plus de ses vols entre la Tunisie et l’Algérie, Nouvelair propose également des vols au départ de la Tunisie vers Paris, Munich, Nice, Stockholm et plus de 30 pays du monde.