Réouverture totale des frontières: Les précisions du ministre

Temps de lecture estimé : 2 minutes

Le ministre des transports est revenu, lundi, sur la question de la réouverture totale des frontières, réclamée par les algériens notamment ceux établis à l’étranger.

Les frontières aériennes de l’Algérie ont été rouvertes, partiellement, le 1er juin après plus de 15 mois de fermeture en raison de la pandémie de Covid19.

Quelques mois après la réouverture des frontières aériennes et la reprise des vols, les autorités ont décidé de rouvrir, depuis le 27 octobre, les frontières maritimes.

Depuis la reprise, partielle, des vols le 1er juin, les autorités ont autorisé progressivement la compagnie aérienne nationale Air Algérie et les autres compagnies étrangères à renforcer leurs programmes de vols au départ et à destination de l’Algérie.

A présent, ces compagnies aériennes opèrent une centaine de vols, par semaine, au départ et à destination d’une douzaine de pays.

Plus de six mois après la réouverture partielle des frontières aériennes, les appels pour la réouverture totale des frontières se sont multipliés ces dernières semaines surtout avec l’amélioration de la situation épidémiologique en Algérie et dans le monde.

La réouverture totale des frontières « obéit à des règles »

S’exprimant, lundi, au forum de la chaine 2 de la radio nationale, le ministre des transports Aissa Bekkai a expliqué que depuis la crise sanitaire la réouverture des frontières « obéit à des règles. »

« Depuis la crise sanitaire, la réouverture des frontières obéit à des règles et à des mesures que nous respectons. Nous disons qu’il y a une demande et une pression, et nous soumettons ces demandes, et il y a un cheminement pour la prise de décision, notamment avec le comité scientifique. » a expliqué le ministre des transports.

« Si nous avons un nombre suffisant d’investisseurs (privés, Ndlr), la situation va changer. Nous disposons de plus de 30 aéroports et de moyens de surveillance aérienne » a ajouté le ministre au forum de la chaine 1 de la radio.