Hausse nombre de vols: Ce qu’a dit le ministre des transports

Temps de lecture estimé : 2 minutes

Le ministre des transports Aissa Bekkai s’est exprimé, hier, sur le nombre de vols qui sont opérés par Air Algérie et les autres compagnies.

Actuellement, la compagnie aérienne nationale opère une cinquantaine de vols par semaine au départ et à destination de l’Algérie.

Depuis la reprise partielle des vols, le 1er juin, la compagnie Air Algérie opère des vols (aller-retour) au départ des aéroports d’Alger, Oran et Constantine vers douze de pays à savoir la France, l’Espagne, l’Allemagne, le Canada, le Royaume-Uni, l’Italie, la Tunisie, la Russie, la Suisse, l’Égypte, les Émirats arabes unis et la Turquie.

Une cinquantaine d’autres vols sont opérés, chaque semaine, par les autres compagnies aériennes étrangères opérant en Algérie.

Actuellement, ce nombre de vols est insuffisant en raison de la forte demande notamment à l’approche de la saison estivale. Cette faible offre par rapport à la demande a fortement impacté les prix des billets sur plusieurs destinations.

Hausse du nombre de vols d’Air Algérie: La réponse du ministre des transports

Interrogé au sujet de l’augmentation du nombre de vols opérés par Air Algérie, le ministre des transports a rappelé que lorsqu’il a été nommé à la tête du ministère des transports, le nombre de vols était « très très limité. »

« Actuellement, avec plus de 50 vols, on peut dire qu’Air Algérie respire mieux. Nous continuons à essayer d’augmenter le nombre des vols. Depuis mon installation, nous n’avons pas arrêté d’essayer, et ça a donné des résultats. Il y a beaucoup de lignes qui sont ouvertes. Quand on prend Montréal, avant on n’avait pas du tout de vols, aujourd’hui nous en avons cinq. » a déclaré le ministre lors de son passage au forum de la Radio nationale.