Aéroport d’Oran: Passagers munis de faux tests PCR arrêtés

Temps de lecture estimé : 2 minutes

Des passagers, munis de faux test PCR, ont été arrêtés à l’aéroport international d’Oran, rapporte Radio Oran sur sa page Facebook.

Ces passagers ont été arrêtés alors qu’ils apparentaient à voyager à l’étranger, précise la même source qui cite un communiqué de la direction de la sûreté de wilaya d’Oran.

« Les services de la sûreté de wilaya d’Oran ont pu arrêter 6 personnes qui s’apprêtaient à voyager à l’étranger munis de faux test PCR. » rapporte Radio Oran.

Ces six passagers, arrêtés lors d’une opération menée conjointement par les éléments de la sûreté de la daïra d’Es-Sénia et ceux de la police des frontières de l’aéroport international d’Oran Ahmed Ben Bella, sont âgés entre 33 et 56 ans, selon la même source.

Les six individus ont été présentés devant la justice, rapporte également Radio Oran, qui cite un communiqué de la direction de la sûreté de wilaya d’Oran.

Plusieurs voyageurs auraient également présenté de faux tests PCR à leur arrivée en Algérie, rapporte le site spécialisé visa-algerie.

France: De faux tests vendus dans les aéroports

L’Algérie n’est pas le seul qui est confronté à ce phénomène des faux test PCR. En France et dans d’autres pays européens, de faux certificats de tests négatifs au Covid19 ont été vendus jusqu’à 300 euros dans les aéroports.

Plusieurs suspects vendant ces faux tests PCR ont été arrêtés, début 2021, en France, en Espagne, en Grande-Bretagne et aux Pays-Bas.

En France, ces faux tests ont été établis en reprenant le nom d’un laboratoire existant, puis sont transmis aux « clients » contre une somme allant de 150 à 300 euros.