La Finlande interdit l’entrée aux étrangers non vaccinés

La Finlande a décidé d’interdire l’entrée sur son territoire pour les voyageurs étrangers non vaccinés contre le Covid19.

Cette mesure, entrée en vigueur depuis le 28 décembre, a été prise pour lutter contre la vague du variant Omicron, qui a été détecté la première fois en Afrique du Sud.

Désormais, pour entrer en Finlande, les voyageurs étrangers doivent non seulement être vaccinés complètement contre le Covid19, mais également présenter un test négatif de moins de 48 heures, précise l’AFP..

Les autorités finlandaises ont décidé de refouler tout voyageur étranger non vacciné contre le Covid19, sauf s’il est âgé de moins de 16 ans ou s’il figure sur une liste d’exceptions à savoir résident en Finlande, travailleur essentiel, diplomate.

« Quelle que soit l’origine du citoyen étranger, tout le monde doit présenter un certificat de vaccination et un test négatif de moins de 48 heures » affirme un responsable des gardes-frontières, cité par l’agence AFP.

Les ressortissants de l’Union européenne sont également concernés par cette nouvelle mesure prise par les autorités finlandaises. Elle s’applique aux voyageurs nés avant 2005 au 31 décembre ainsi qu’aux voyageurs nés avant 2006.

Plusieurs pays européens imposent des restrictions de voyage

Plusieurs pays européens ont décidé d’imposer des restrictions de voyage depuis l’apparition du variant Omicron qui pourrait devenir dominant parmi les infections de Covid-19 en Europe d’ici à mi-janvier, selon la présidente de la Commission européenne.

De nombreux pays européens imposent aux voyageurs des tests négatifs même s’ils sont vaccinés contre le Covid19. L’Irlande, le Portugal, l’Italie et la Grèce ont décidé d’imposer un test négatif à l’ensemble des voyageurs européens, y compris ceux qui sont vaccinés contre le Covid19.

La France exige, depuis le 4 décembre, des tests antigéniques ou PCR pour tous les voyageurs souhaitant accéder au territoire français à l’exception de ceux en provenance de l’UE.

En outre, les autorités ont décidé d’imposer l’obligation de “motifs impérieux” pour les voyageurs en provenance et à destination du Royaume-Uni et de réduire à 24h la validité du test Covid19 pour les voyageurs en provenance du royaume-Uni.