Site icon Voyagerdz

Algérie: La date de l’entrée en vigueur du pass vaccinal fixée

SHUTTERSTOCK

L’Algérie a fixé la date de l’entrée en vigueur du pass vaccinal qui sera exigé pour tous les voyages par voie maritime.

Les autorités algériennes ont décidé d’instaurer ce pass vaccinal pour les voyageurs suite à la recommandation du comité scientifique de suivi de l’évolution de la pandémie du Coronavirus (COVID-19).

L’annonce a été faite, mardi, par les services du premier ministre dans un communiqué. ” (…) Indépendamment des conditions d’accès imposées pour les voyageurs, le comité scientifique de suivi de l’évolution de la pandémie du Coronavirus (COVID-19) recommande l’institution du Passe-Sanitaire comme condition d’entrée et de sortie du territoire nationale.” indique le communiqué.

Suite à cette recommandation du comité scientifique, le ministère des transports a annoncé, hier, que le pass vaccinal entrera en vigueur à compter du lundi 6 décembre.

Vous aimerez aussi: Algérie: Instauration du pass sanitaire pour les voyageurs

« Le ministère des Transports informe tous les citoyens désirant voyager par voie maritime que le pass sanitaire (passeport vaccinal), outre les mesures en vigueur (PCR et test sérologique), sont obligatoires pour les voyages de et vers le territoire national, une mesure qui sera appliquée à partir du lundi 6 décembre 2021 » annonce le ministère dans son communiqué.

Cette nouvelle mesure, explique le ministère, intervient « en application des instructions de Monsieur le Président de la République et des recommandations du Comité scientifique de suivi de l’évolution de la pandémie du coronavirus (Covid-19) et suite au communiqué publié par le Premier ministère en date du 30 novembre 2021. »

Le ministère des transports appelle les voyageurs à respecter les mesures barrières et les protocoles sanitaires, particulièrement le port du masque, qui feront l’objet d’un contrôle rigoureux par les services compétents pendant le voyage. 

Par ailleurs, il faut rappeler que le gouvernement pourrait être amenés à « édicter des mesures sanitaires adaptées à l’évolution de la situation épidémiologique, notamment en matière d’obligation vaccinale et d’extension du passe-sanitaire à certaines activités.” selon le communiqué des services du premier ministre.

Quitter la version mobile