Un journal hongrois fait la promotion de la destination Algérie

Le journal hongrois Utazo a fait la promotion de la destination Algérie, indique l’ambassade d’Algérie en Hongrie.

Dans un article intitulé “Tremblant au milieu du Sahara: Le Mount Tahat, point le plus élevé de l’Algérie attend les touristes en plein milieu du Sahara”, le journal a interviewé l’ambassadeur d’Algérie en Hongrie Ali Mokrani.

“Le voyage d’aujourd’hui, ce sera un voyage virtuel dans une période où un journaliste-voyageur ne peut pas tout simplement monter dans un avion, et il ne lui ne reste que d´évoquer ses souvenirs ou s’adresser aux Ambassadeurs pour savoir, comment leur pays a été touché par l’épidémie de COVID-19.” écrit d’emblée le journal.

Dans ses réponses aux questions du journaliste hongrois Ádám Lázár, l’ambassadeur d’Algérie en Hongrie est revenu sur la réouverture partielle des frontières aériennes depuis le 1er juin. “Il existe une ligne aérienne directe Budapest-Vienne-Alger qui n’a pas été touchée par la reprise partielle des vols.” a t-il précisé.

Quels endroits visiter en Algérie?

A une réponse sur les endroits que les touristes peuvent visiter en Algérie, le diplomate rappelé que “l’Algérie est un pays avec une riche diversité culturelle et un large éventail d’attractions et de paysages féeriques variés.”

“Le visiteur peut atteindre la mer, les montagnes et le désert en 24 heures. Durant les mois d’hiver, l´on peut visiter le désert du Sahara le plus beau au monde. L´on peut aller voir les ruines romaines, les six sites du patrimoine mondial de l’UNESCO, le patrimoine musulman. L´on peut déguster les délicieuses spécialités culinaires, mais aussi nager dans la mer sur les plages méditerranéennes à couper le souffle ou faire du ski dans les montagnes.” répond l’ambassadeur.

Parlant de ses vacances en Algérie, l’ambassadeur explique qu’il saisit généralement l´opportunité de profiter de la saison estivale sur les plages merveilleuses.

“Le reste de l’année, raconte l’ambassadeur, nous aimons voyager dans les régions plus lointaines dans les montagnes du Djurdjura au printemps, et parfois nous nous échappons dans le Sahara pendant l´ hiver.”

Le journaliste a évoqué le souvenir de son séjour au Sahara. “J’ai escaladé le mont Tahat, plus haute montagne de l´Algérie. Nous avons passé la nuit dehors au pic de cette montagne, et nous nous sommes quasi gelés. Il est difficile de croire que nous avons tremblé dans le Sahara à l’automne.” se souvient le journaliste Ádám Lázár.