Première traversée Marseille-Alger: Les critiques d’un député

Un député de l’émigration a émis plusieurs critiques concernant la gestion de la première traversée du nouveau navire d’Algérie Ferries entre Marseille et Alger.

En effet, la compagnie maritime nationale Algérie Ferries a repris ses traversées maritimes entre Marseille et Alger après plus d’une année de suspension en raison de la pandémie de Covid19.

La première traversée maritime a été opérée, hier samedi 6 novembre, à bord du nouveau navire de la compagnie “Badji Mokhtar 3” au départ du Port de Marseille à destination d’Alger.

Le député de l’émigration Abdelouahab Yagoubi a été sur place pour superviser le déroulement de cette première traversée.

“Reprise du trafic maritime après plus d’un an et demi de suspension, mais dans des conditions catastrophiques au port de Marseille lors de la première traversée entre la France et l’Algérie.” a dénoncé le député dans une publication sur sa page Facebook.

Le parlementaire a critiqué la “mauvaise réception et accueil des passagers, absence totale d’esprit de prise en charge des passagers, aucune prise en charge des familles et des personnes âgés” et le fait que la compagnie ait réservé un seul guichet pour le contrôle des bagages. Le député Abdelouahab Yagoubi a dénoncé une “humiliation” des algériens.

Le membre de la commission des affaires étrangères à l’assemblée populaire nationale a fait savoir qu’il a saisi les représentants de la compagnie maritime nationale, la compagnie de contrôle et de sécurité “Mondial Protection” et la police aux frontières française (PAF).

“Nous assurerons un suivi auprès des autorités afin de nous acquitter de notre devoir envers la communauté, nous fournirons tous les détails sur cette mauvaise gestion aux autorités concernées…” a écrit le député.

Pour rappel, la compagnie maritime nationale Algérie Ferries a opéré, le 1er, novembre sa première traversée au départ d’Alger à destination de Marseille. Vous pouvez consulter le programme complet des traversées d’Algérie Ferries entre Alger et Marseille (aller-retour).