France-Algérie: Appel à augmenter le nombre de vols

Des députés de l’émigration ont appelé les autorités à augmenter le nombre de vols au départ de la France vers l’Algérie.

Depuis le 28 août, 28 vols sont opérés, chaque semaine, par la compagnie aérienne nationale Air Algérie et les autres compagnies aériennes françaises.

Ces vols sont opérés vers Alger, Oran et Constantine au départ des aéroports de Paris (Orly et CDG), Lyon, Marseille, Lille et Montpellier.

Dans un rapport parlementaire présenté, le 5 octobre, au président de l’assemblée populaire nationale (APN) Brahim Boughali, quatre députés de l’émigration ont indiqué qu’il est “urgent” de répondre à la forte demandes algériens établis dans les grandes villes françaises.

“Il est urgent de répondre à la forte demande des algériens dans les grandes métropoles françaises (Lille, Lyon, Grenoble, Nice, Bordeaux, Nantes, Toulouse, Montpellier, Metez et Strasbourg) écrivent les quatre députés dans leur rapport intitulé “les Algériens de l’étranger et le retour chaotique au pays.”

Vous aimerez aussi: 98 vols de et vers l’Algérie opérés par Air Algérie et les autres compagnies étrangères

Les quatre parlementaires appellent à la programmation, dans un premier temps, d’au moins 3 vols par semaine au départ de ces grandes villes françaises.

“Nous proposons, dans un premier temps, au moins 3 vols par semaine en partance de ces métropoles afin d’alléger la pression sur le vols quotidien Paris-Alger.” écrivent encore les représentants de la communauté algérienne établie à l’étranger.

Par ailleurs, les parlementaires ont également appelé à la programmation d’autres vols au départ des grandes villes européennes comme Bruxelles, Londres, Genève, Madrid et Alicante mais aussi au départ de Montréal et d’Istanbul et des grandes villes des pays arabes comme Le Caire, Tunis, Beyrouth, Doha, Dubaï.

Pour rappel, les autorités ont autorisé la compagnie aérienne nationale Air Algérie à opérer des vols au départ et à destination de Londres, Montréal et Dubaï. De nouveaux vols ont également été autorisés au départ et à destination de Tunis et Istanbul.

Cependant, pour l’instant, aucun vol n’a encore été programmé au départ et à destination des villes de Bruxelles, Genève, Madrid, Alicante, Doha, Beyrouth ou Le Caire.