Trafic aérien: Pas de retour à la normale avant 2025-2027

Le trafic aérien ne retrouvera pas son niveau d’avant la crise de Covid19 avant 2025-2027, estime le PDG du groupe ADP, Augustin de Romanet.

Le premier responsable du groupe Aéroports de Paris (ADP), cité par l’agence Reuters, n’anticipe pas de retour à la normale du trafic aérien avant 2025-2027.

Le Groupe ADP, qui gère les aéroports parisiens, annoncé jeudi une hausse de son trafic à 10,8 millions de passagers sur le mois d’août par rapport à la même période en 2020.

Le PDG du groupe précise que ce chiffre représente le double de celui de l’année passée mais seulement la moitié de celui enregistré en 2019. Entre juin et septembre 2020, les aéroports français ont enregistré une baisse de 68.8% du trafic aérien, selon les chiffres de l’Union des aéroports français (UAF), cités par Air Journal.

Vous aimerez aussi: Europe:Le trafic passagers aérien au plus bas depuis 25 ans

Les différents aéroports français n’ont accueilli que 19.372.097 passagers durant la même période, précise la même source. Durant l’année 2020, le trafic passagers dans les aéroports français avait chuté de 93,4% en juin, 73,2% en juillet, et 62,3% en août.

Le trafic passagers aérien en Europe a enregistré les niveaux les plus bas depuis 25 ans en raison de la pandémie de COVID-19 qui a frappé le secteur aérien de plein fouet, selon le rapport annuel du Conseil international des aéroports (ACI), rendu public en février.

En 2020, les différents aéroports en Europe ont enregistré une baisse de 70,4% du nombre de voyageurs avec seulement 728 millions de passagers en 2020 contre 2,4 milliards en 2019. L’aéroport de Paris-Charles-de-Gaulle, à titre d’exemple, a enregistré une baisse de 70,8% en 2020.