Algérie: Intensification des contrôles aux frontières Ouest

L’Algérie a décidé d’intensifier les contrôles sécuritaires aux frontières ouest en raison des hostilités incessantes perpétrées par le Maroc.

C’est ce qu’a annoncé, ce mercredi 18 août, un communiqué de la Présidence de la République à l’issue d’une réunion extraordinaire du Haut Conseil de Sécurité (HCS).

“Les actes hostiles incessants perpétrés par le Maroc contre l’Algérie, ont nécessité la révision des relations entre les deux pays et l’intensification des contrôle sécuritaire aux frontières Ouest», affirme le communiqué.

Par ailleurs, au cours de cette réunion, le Président de la République a donné des instructions “pour le suivi de l’évaluation des pertes et la prise en charge des sinistrés du fait des incendies où l’implication des deux mouvements terroristes ‘MAK’ et ‘Rachad’ a été établie, tout autant que leur implication dans l’assassinat du défunt Djamel Bensmail.”

“Le Haut conseil de sécurité a décidé, outre la prise en charge des blessés, d’intensifier les efforts des services de sécurité pour l’arrestation du reste des individus impliqués dans les deux crimes, ainsi que tous les membres des deux mouvements terroristes qui menacent la sécurité publique et l’unité nationale, jusqu’à leur éradication totale, notamment le ‘MAK’ qui reçoit le soutien et l’aide de parties étrangères, en tête desquelles le Maroc et l’entité sioniste.” lit-on dans le même communiqué.

Enfin, le Chef de l’État a chargé l’armée nationale populaire d’acquérir “six avions, de différentes tailles, destinés à l’extinction des incendies.”