Transports: Des mesures d’urgence pour la relance du secteur

Le ministre des transports a présenté, hier, des mesures d’urgence pour la relance des activités du secteur des transports.

Aissa Bekkaï a présenté, lors de la réunion du gouvernement, un plan d’urgence qui a pour objectif de “redynamiser ce secteur névralgique, qui constitue un composant critique du développement économique du pays et un vrai stimulateur de croissance économique.” indique un communiqué des services du premier ministre.

Ce plan, précise la même source, concerne tous les segments des activités du secteur des transports notamment le transport aérien, maritime, terrestre et ferroviaire.

Vous aimerez aussi : Algérie: Accélérer la lancement de compagnies aériennes privées

Les mesures proposées par le ministre des transports seront réalisées, selon le communiqué, “avant la fin du premier trimestre 2022.” Ces mesures portent notamment sur la “restructuration” de la flotte maritime et aérienne nationale afin “qu’elle puisse jouer son rôle de vecteur de croissance.”

Parmi les mesures proposées figurent également “l’ouverture des transports maritime et aérien à l’investissement national privé” pour “maitriser la facture d’importation des services de transport.”

A l’issue de la présentation de ce plan d’urgence par le ministre des transports, le premier ministre a insisté sur la nécessité “d’optimiser l’organisation du secteur et de moderniser le management des compagnies nationales de transports, l’ouverture du transport aérien à l’investissement privé, l’augmentation de la part du marché du pavillon national, en sus de l’amélioration de la qualité des prestations fournies aux citoyens.” indique le communiqué.