Vols d’Air Algérie: Quatre pays concernés

La compagnie aérienne nationale Air Algérie va opérer, à partir du 1er juin, des vols au départ et à destination de quatre pays, ont annoncé les services du premier ministère.

Dans un communiqué publié ce lundi 24 mai, qu’Air Algérie va effectuer des vols au départ et à destination de la France, la Turquie, l’Espagne et la Tunisie.

Pour la France, la compagnie aérienne nationale va assurer deux vols au départ et à destination de Paris et un vol au départ et à destination de Marseille.

Air Algérie va également opéré un vol par semaine au départ et à destination d’Istanbul (Turquie), Barcelone (Espagne) et Tunis (Tunisie, précise le communiqué.

Les aéroports algériens autorisés à accueillir, dans un premier temps, ces vols sont les aéroports d’Alger, d’Oran et de Constantine.

Vols vers l’Algérie: Quelles sont les conditions avant le voyage?

Avant d’embarquer vers l’Algérie, tout voyageur devra disposer d’un résultat négatif d’un test PCR datant de moins de 36 heures avant la date du voyage. Il doit également avoir un billet valide, renseigner la fiche sanitaire et s’acquitter préalablement des frais inhérents au confinement sanitaire obligatoire.

Le premier ministère précise que les frais de séjour liés au confinement “sont à la charge exclusive du passager.”

Quelles sont les conditions à l’arrivée en Algérie?

Le voyageur devra présenter un test RT-PCR de moins de 36 heures et se soumettre à un confinement sanitaire de cinq jours au niveau d’un des établissements hôteliers prévus à cet effet. A l’issue de la période du confinement, le voyageur devra effectuer un autre test de dépistage du Covid919. Si le résultat est négatif, le confinement sera levé. Dans le cas ou le résultat est positif, la période de confinement sera reconduite pour 5 jours supplémentaires.

Par ailleurs, les passagers des vols au départ de l’Algérie demeurent soumis “aux seules conditions édictées par les autorités des pays d’accueil pour leur entrée sur leurs territoires.” précise le communiqué des services du premier ministère.