Algérie: Les frontières terrestres resteront fermées

Les frontières terrestres de l’Algérie resteront fermées et ne seront pas ouvertes à compter du 1er juin.

C’est ce qu’a décidé, ce mardi 18 mai, le Haut Conseil de Sécurité, au cours d’une réunion présidée par le Président de la République Abdelamadjid Tebboune.

Le Haut Conseil de Sécurité a décidé de maintenir les frontières terrestres fermées ” sauf en cas de nécessite” , précise la Présidence de la République dans un communiqué.

Vous aimerez aussi: Réouverture des frontières aériennes: Ce qu’il faut retenir

“Les mesures détaillées seront définies par un décret exécutif” ajoute le même communiqué.

Les frontières terrestres de l’Algérie sont fermées depuis la mi-mars 2020 dans le cadre des mesures de lutte contre la propagation de la pandémie de Covid19.

Par ailleurs, le Haut Conseil de Sécurité a examiné les mesures relatives à la réouverture des frontières aériennes à compter du 1er juin.

La réunion du Haut Conseil de Sécurité a également été consacrée à l’examen des conditions qui devront être remplies par les voyageurs.