Réouverture des frontières: Les aéroports concernés

La Présidence de la République a annoncé, ce dimanche 16 mai, la réouverture partielle des frontières aériennes à compter du 1er juin.

Dans un communiqué rendu public à l’issue de la réunion du Conseil des ministres, la Présidence a précisé que cette reprise partielle des vols concernera, dans un premier temps, certains aéroports.

En effet, le Conseil des ministres a approuvé une réouverture partielle des frontières “à raison de cinq vols quotidiens ” dans un premier temps.”

Les vols seront autorisés au départ et à destination des aéroports d’Alger, Oran, Constantine à compter du 1er juin, précise le communiqué de la Présidence de la République.

Cette reprise est, bien entendu, conditionnée par le stricte respect des mesures sanitaires qui seront détaillées prochainement.

Pour rappel, le comité scientifique du suivi de l’épidémie du Coronavirus en Algérie a établi “des règles sanitaires très précises” pour l’accès en Algérie. Parmi ces mesures, on cite les tests PCR et antigéniques pour chaque voyageur à l’arrivée et un “confinement obligatoire” pour tout voyageur testé positif”.

Le ministre de la santé Abderrahmane Benbouzid a expliqué, jeudi, que les passagers testés négatifs “seront autorisés à entrer et seront informés des recommandations et consignes à suivre” tandis que les passagers positifs “seront soumis à un confinement de 10 jours.”