Air Algérie prévoit des pertes de “260 millions de dollars”

La compagnie aérienne nationale Air Algérie, dont les avions sont cloués au sol depuis 14 mois, prévoit des pertes de “260 millions de dollars” en 2021, selon le journal El Watan.

Le journal, qui cite des “sources généralement bien informées”, a indiqué que la compagnie aérienne nationale “prévoit un manque à gagner de 260 millions de dollars pour l’année en cours, contre des pertes évaluées à 290 millions de dollars durant l’exercice 2020.”

Les pertes d’Air Algérie sont estimées “à peu près à 2 millions d’euros par jour,” selon El Watan, qui cite des “sources au fait du dossier.”

La compagnie aérienne nationale a besoin de “2 milliards de dollars pour ‘pouvoir redécoller’ dans de meilleures conditions.” rapporte le journal.

Vous aimerez aussi: Air Algérie: Un programme adapté en “prévision d’une reprise”

Le conseil d’administration d’Air Algérie, prévu le 7 mai prochain, devrait étudier la question d’un prêt de 910 millions de dollars (120 milliards de dinars) auprès de l’État, selon le journal Al Arabi El jadid.

Les avions de la compagnie aérienne nationale sont cloués au sol depuis la fermeture des frontières aériennes de l’Algérie le 17 mars 2020. Depuis, Air Algérie a opéré seulement des vols de rapatriement des algériens bloqués dans plusieurs pays.

Les derniers vols ont été effectués le 28 mai au départ de l’aéroport de Paris-CDG à destination d’Alger. Ces vols de rapatriement sont suspendus depuis le 1er mars “jusqu’à nouvel ordre”.