Air Algérie: Un prêt de 910 millions de dollars?

La compagnie aérienne nationale Air Algérie envisagerait de demander un prêt de 910 millions de dollars (120 milliards de dinars) auprès de l’État.

C’est ce qu’a révélé, lundi, le journal Al Arabi El jadid, qui cite des sources au sein du conseil d’administration de la compagnie. La même source précise que cette “la compagnie va étudier cette question lors du prochain conseil d’administration prévu le 7 mai prochain.”

Ce prêt devrait permettre à Air Algérie de faire face aux difficultés financières auxquelles elle est confrontée en raison de la crise sanitaire. Une partie de ce prêt sera destinée à couvrir les charges de la compagnie dont les salaires de prés de 10 000 salariés, une deuxième partie pour payer les dettes et enfin la troisième pour les investissements, selon le journal Al Arabi El jadid.

Vous aimerez aussi: Air Algérie: Un programme adapté en “prévision d’une reprise”

Les pertes de la compagnie aérienne nationale depuis la suspension des vols en mars 2020 sont estimées entre de 38 et 40 milliards DA. La plupart des compagnies aériennes à travers le monde ont enregistré des pertes colossales depuis le début de la pandémie de Covid19. Le groupe Air France-KLM, à titre d’exemple, a enregistré 7.1 milliards d’euros de pertes en 2020.

La compagnie aérienne nationale attend le feu vert des hautes autorités pour reprendre ses vols internationaux. Air Algérie a mis en place un programme adapté en prévision d’une reprise progressive. Elle affirme que “toutes les destinations sont maintenues et leurs dates de reprise dépendent de la décision des pouvoirs publics pour l’ouverture des frontières et des décisions des pays de destination concernant les modalités d’entrée sur leurs territoires.”