Des algériens bloqués à Paris interpellent le président

Des ressortissants algériens, bloqués à l’aéroport de Paris-CDG depuis le 26 février, ont interpelé le président de la République Abdelmadjid Tebboune.

Les 27 personnes, bloquées depuis 12 jours dans la zone internationale de l’aéroport de Paris-CDG, appellent le président à intervenir pour leur permettre de rentrer en Algérie, selon des photos publiées sur Facebook par l’ancien député de l’émigration Noreddine Belmeddah.

“M. Le Président Tebboune, aidez-nous à rentrer en Algérie.” lit-on sur une des pancartes.

Ces 27 ressortissants algériens sont bloqués depuis le 26 février à l’aéroport de Paris-Charles de Gaulle. Selon le témoignage d’un des voyageurs, la compagnie aérienne nationale Air Algérie ne les a pas “autorisé à embarquer sur les vols vers Alger” alors qu’ils affirment avoir “tous les documents nécessaires notamment des tests PCR, et la moitié des personnes bloquées sont vaccinées…”

Pour rappel, l’Algérie a décidé de suspendre tous ses vols de rapatriement du 1er au 31 mars. La compagnie aérienne nationale Air Algérie a opéré ses derniers vols de rapatriement au départ de Paris-CDG le 28 février.

Depuis le début de la crise sanitaire de Covid19, au moins 45.983 ressortissants algériens, bloqués à l’étranger, ont été rapatriés, selon le dernier chiffre communiqué, début février, par le Contrôleur de police, Mohamed Noui Sifi, directeur de la Police des frontières.