Visas: Ce qu’a dit l’ambassadeur de France en Algérie

L’ambassadeur de France en Algérie François Gouyette s’est exprimé, hier, sur la question des visas et la mobilité entre la France et l’Algérie.

Le diplomate français a affirmé, dans un entretien accordé au journal L’Expression, que “contrairement à certaines idées reçues, il n’existe aucun quota de visas délivrés ou refusés aux demandeurs algériens.”

“Cela n’a aucun sens.” a t-il dit. L’ambassadeur français a expliqué que le nombre de visas délivrés est déterminé par “la conformité des demandes avec les dispositions du Code Schengen.”

“La décision de délivrer un visa reste une décision souveraine.” a souligné François Gouyette.

Des milliers d’Algériens restent en France de manière irrégulière

Le diplomate français a évoqué un “contrôle accru” des dossiers des demandeurs de visas pour lutter contre l’immigration irrégulière. Il a fait savoir que, chaque année, “plusieurs milliers d’Algériens restent en France de manière irrégulière” dont des mineurs non accompagnés.

Vous aimerez aussi: France: Plus de 73 000 visas délivrés aux algériens en 2020

L’ambassadeur de France en Algérie a affirmé qu’une “attention particulière” est accordée aux voyageurs qui se rendent fréquemment en France pour des raisons professionnelles.

A ce titre, il a indiqué que près de 120 partenariats ont été signés avec des institutions, des entreprises et des Chambres de commerce pour permettre aux professionnels et aux acteurs économiques de bénéficier d’un “traitement rapide de leurs demandes.”

272.000 visas délivrés en 2019

En 2019, la France a délivré 272.000 visas aux algériens, “un chiffre tout à fait conséquent,” selon l’ambassadeur français.

Il a indiqué que malgré la crise sanitaire et la fermeture des frontières, la France a également accordé près de 6.000 visas d’étude, soit plus que le nombre de visas délivrés en 2019 aux étudiants algériens.