Algérie: Les frontières resteront fermées

Les frontières aériennes, terrestres et maritimes de l’Algérie resteront fermées. C’est ce qu’a ordonné, hier, le président de la République Abdelmadjid Tebboune lors de la réunion du Conseil des ministres.

Les frontières algériennes sont fermées depuis bientôt une année dans le cadre des mesures de lutte contre la propagation de la pandémie de Covid19.

Cette mesure sera maintenue en raison de la situation sanitaire et la propagation des nouveaux variants du Covid19 dans plusieurs pays, y compris en Algérie où deux cas du variant britannique ont été détectés.

Selon le communiqué de la présidence de la république, le chef de l’état a ordonné “le maintien des mesures préventives prises” pour lutter contre la propagation de la pandémie.

Vous aimerez aussi: Frontières: La position du directeur de l’Institut Pasteur

Parmi ces mesures, indique la même source, “la fermeture des frontières et de l’espace aérien.”

Cette décision a été prise en raison de la “conjoncture sanitaire mondiale marquée par la propagation de variants du nouveau Coronavirus.”

Suite à la détection de deux cas du variant britannique en Algérie, le président Tebboune a appelé à “l’élargissement et le renforcement des enquêtes épidémiologiques”pour “une plus grande prévention.”